[PODCAST] TROUVER MA VOIX (VOIE)… LA SUITE !

Il y a quelques mois, je commençais la rédaction (qui fut longue !) d’un article que je souhaitais partager à la terre entière ! Un témoignage d’une quête, celle du sens, et des difficultés que je rencontrais pour trouver ma direction, ma voie.

Une chose que vous ne savez peut-être pas, ou plutôt deux choses :

1.Je travaille depuis plusieurs mois maintenant sur ce qu’on pourrait appeler le self estime, ma confiance en moi. Et ma capacité à savoir dire non quand il le faut, à arrêter d’accepter des choses dont je n’ai plus envie. Bref, à me faire entendre

2.J’adore la musique et la chanson !  Je fais d’ailleurs partie d’un petit groupe de musique. En toute modestie, on est vraiment au top ! Nous nous réunissons tous les 4 régulièrement pour faire des reprises des chansons que l’on aime. Et #SPOILER, nous venons de commencer à composer nous-mêmes nos morceaux. Oui Monsieur ! La musique, les paroles, tout est fait maison ! On tâtonne, on cherche notre style. Bref, on cherche “notre son”

Et c’est 6 mois après avoir débuté la rédaction de cette article, 6 mois de doutes et de procrastination, que je me suis rendue compte que tout concordait : cette quête de sens, la recherche de la voie professionnelle dont je vous ai parlée, elle est étroitement liée à ma voix à moi. Le fait de me faire entendre au travail, dans ma vie personnelle ; et d’utiliser ma voix, en chantant, pour faire entendre les belles compositions de mon groupe de musique. En clair, ma voix et ma voie… beinh c’est la même chose, le même défi !

 

“JE ME SUIS RETROUVÉ(E) DANS TON TÉMOIGNAGE”

A la suite de la publication de l’article en question (qui s’est donc naturellement intitulé “Trouver ma voix (voie)”), j’ai reçu beaucoup de retours qui m’ont profondément touchée. Des messages très encourageants de mes proches, bien sûr, mais aussi d’anciens camarades d’école à qui je n’avais pas parlé depuis DES ANNÉES, des amis d’amis, d’anciens collègues, des amis anglophones qui me disaient “je ne comprends pas ce que tu fais et ça a l’air vraiment cool !”,… et aussi, des personnes que je ne connaissais absolument pas ! Des personnes qui ont gentiment pris le temps de m’écrire un commentaire, un mail pour me partager leur ressenti :

  • “Je me suis retrouvé(e) dans tes lignes, tes questionnements”
  • “Moi aussi je cherche ma valeur ajoutée”
  • “Moi aussi je veux du temps libre rien que pour moi parce que le travail, ce n’est pas tout bordel !”
  • “Moi aussi je partage tes inquiétudes de mal faire, de l’échec”
  • “Je me mets au 0 déchet ! Je suis au début, je commence petit à petit !”

En fait, je me suis rendue compte que mon article a parlé à certaines personnes. Qu’on était tous un peu paumés et que l’on avait besoin de se rassurer en se disant : on n’est pas tout seul.

 

SUR LA ROUTE TOUTE LA SAINTE JOURNÉE

Et j’ai eu le déclic il y a 2 jours. Je me suis dit qu’il y avait quelque chose à faire. Oui, mon site parle de 0 déchet. Il parle d’astuces, d’inspirations. Il parle des difficultés que je peux rencontrer parfois (mon lave-vaisselle qui est de nouveau cassé, je le répare ou j’en rachète un autre ?) et surtout, de mon amooouuurrr pour cette philosophie de vie qui est entrée dans la mienne. En réalité, j’ai compris (oui, je suis parfois un peu longue à la détente !) que ma quête de sens, ce qui a réussi à m’apporter l’énergie d’aller de l’avant, la confiance et la foi, c’était justement le 0 waste ! Et ce sont mes découvertes, astuces, inspirations rencontrées sur ma route que j’avais envie de partager avec vous, sur ce site.

photofunky

Parce que je pense que je ne suis pas la seule dans cette situation. Et que j’aurais adoré il y a 9 ans trouver sur Internet des témoignages de personnes qui m’auraient rassurée sur le fait que je n’étais pas si à la marge que cela ! Et que c’était OK de saoûler littéralement mes potes en soirée parce qu’ils jettaient les bouteilles en verre dans la poubelle d’ordures ménagères (#HistoireVraie). Parce que j’étais à fond ! J’étais passionnée ! J’avais trouvé une cause qui faisait sens pour moi et que j’avais envie de la défendre !

 

PAPOTONS ENSEMBLE

J’ai envie de partager des expériences, se dire que l’on peut se poser des questions ensemble et savoir comment font les uns les autres pour surmonter tel ou tel questionnement. Cela peut parfois relever de questions un peu “philosophiques” : être imparfait, se lancer dans quelque chose sans avoir de succès garanti, s’affranchir de son entourage pour vivre pleinement ce que l’on a envie de vivre,…

Savoir qui l’on est, les valeurs qui nous animent, où l’on souhaite aller, c’est la base de toute remise en question pour moi !

Alors oui, clairement, je ne vais pas vous mentir : pour moi (comme je vous l’ai rapidement déjà raconté), cette remise en question s’est accompagnée de gros changements personnels, professionnels et n’a pas été du tout, du tout confortable. Et je regarde où je suis maintenant. Bien que j’ai encore mes défis, mes doutes, je suis tellement mieux aujourd’hui ! Je tends de plus en plus vers un alignement entre mes valeurs, mes propres, mes actes. Pour moi, c’est ça le clef du bonheur !

Il est évident que ne suis pas coach et je ne veux pas m’en faire passer pour un. En revanche, je peux carrément vous partager mes propres pistes de réflexions, les thématiques qui m’ont traversé et me traversent toujours l’esprit.

sur-sa-route-la-jeune-fille-rencontrera-de-droles-de-personnages-comme-le-chapelier-fou

Parce oui : c’est (souvent) un peu le bordel dans ma tête ! Quand je dis “bordel”, c’est simplement que j’ai des idées et des pensées qui fusent tout le temps. Et que cela peut être fatiguant quand j’essaye de faire une sieste de 5 minutes et que mon cerveau est en état de marche non stop ! Je me fatigue parfois moi-même, c’est dire ! Je vous rassure, si certaines personnes se reconnaissent, cela s’améliore avec le temps ! Avec de la volonté et quelques outils !

Je n’ai pas inventé d’outil(s) spécifique(s) à l’accompagnement et l’orientation de vie. Je n’ai pas suivi de coaching spécifique non plus. Par contre, je suis une grande consommatrice de sites, livres, podcasts, outils qui existent dans le but d’aider les gens à “switcher” comme on dit ! Nous vivons dans une époque incroyable où il est facile de trouver des plateformes d’accompagnement hyper efficaces ; en face-à-face, via une communauté de gens qui galèrent comme nous ou encore directement sur Internet ! Il existe des endroits spécialisés, des stages/retraites qui vous permettent de mettre du sens et de faire du tri là-haut !

 

LANCEMENT DU PODCAST

J’ai donc décidé de lancer un podcast simplement intitulé “Trouver ma voix (voie)” pour vous partager mon parcours, mes questionnements, mes petites idées qui semblent fonctionner pour moi !

Tous les 10 jours, je souhaite prendre un moment avec vous ; sous la douche (en tout bien tout honneur !), dans votre voiture, lors du repassage/ménage, dans les transports,… et parler avec vous de cette quête de sens. Des questions que je me suis posée et que je me pose encore. Peut-être aussi (j’espère !!) avoir les vôtres : vos questions et vos conseils !

Des peurs/blocages, j’en ai à la pelle ! Et je n’ai pas envie qu’ils me définissent ou qu’ils m’empêchent d’avancer, au contraire ! Cela veut simplement dire que je ne suis pas dans ma zone de confort. Et c’est tout à fait OK !

Le 1er podcast d’introduction est désormais disponible ! Pour l’instant sur Soundcloud, demain ailleurs (en tout cas, peut-être au prochain podcast sur d’autres plateformes. #MoreToCome).

J’ai hâte hâte d’avoir vos retours : ce que vous en avez pensé, est-ce que cela vous a parlé, quelles thématiques souhaiteriez-vous y voir abordées ? Bref, c’est un podcast d’introduction ! Faites-le moi savoir sur Instagram, en commentaire de cet article, par mail… !

 

MA PETITE BOULE DE CRISTAL

http_doubleexposurejournal.comblogwp-contentuploads2015121433866404_jennifer-lawrence-mockingjay-part-2-zoom

En plus je crois beaucoup aux petits signes que la vie nous lance : en ayant l’envie d’écrire ces quelques lignes et de lancer ce podcast, je reçois ma newsletter de “Welcome to the Jungle” : un article faisait référence à “comment faire de sa voix son métier ?”. Il ne me fallait pas un signe de plus pour me lancer.

C’est ça aussi toute l’attitude du test and learn : je crois en quelque chose, je mets toute mon énergie et ma positivité dans ce que je fais, j’analyse ce que ça donne, je réajuste. Coïncidence ?? …

Prenez soin de vous et de la Pachamama pendant que vous écoutez mon podcast 🙂  Lots of love

La Pachamama〈♥〉