POURQUOI EST-CE LA FIN DES RÉSOLUTIONS

GIF Glee happy new year

Bonne année 2019 cher tous ! J’ai été absente ces 3 dernières semaines et pour cause : j’ai décidé de ralentir en cette fin d’année 2018 et de rassembler mon énergie pour être au top en 2019 ! Et mon intention en 2019 est de vous retrouver avec plaisir pour les 12 prochains mois.

L’année s’est terminée pour moi de la plus belle des façons : autour de bons plats (végétariens), de bons vins, d’amis rassemblés à la maison et de bonne musique. Que demander de plus ?

Le temps passe, passe, passe et beaucoup de choses ont changé

Ce 3 janvier me permet de me poser et de prendre du recul sur l’année qui vient de s’écouler. Mon Dieu, qu’elle a été riche en moments de bonheur, de doutes, de rires, de changements. Elle m’a également permis d’aller encore un peu plus loin dans mon envie de réduire mon empreinte environnementale. J’ai décidé de partager avec vous aujourd’hui ma rétrospective 2018.

Et pour 2019, je ne parle plus de résolutions. Parce que je n’arrive jamais à les tenir plus de 2 semaines. Je parle pour 2019 d’intentions et d’objectifs !

2018 : Découvrir, expérimenter

Cher 2018, tu m’as offert de belles découvertes et de magnifiques expérimentations ! Parmi lesquelles, les plus importantes :

une fille sur un balcon

De nouveaux produits en vrac

J’ai découvert de nouvelles boutiques zéro déchet et suis allée plus loin dans l’achat de mes produits en vrac. Oui, je le faisais déjà auparavant pour mon épicerie sèche. J’achète désormais mon fromage à la coupe (grâce à mes bee’s wrap), mes olives (grâce à mes pots en verre), mes essentiels de produits ménagers (bicarbonate, acide citrique) et de beauté (huile d’amande douce, pain de savon) également en vrac. La découverte du magasin Negozio Leggero a été un sacré plus !

Une routine beauté simplifiée

Exit les produits industriels pour me laver. Je fabrique désormais mon dentifrice maison. J’utilise une huile végétale unique (celle d’amande douce ou de jojoba en fonction de l’arrivage !) pour hydrater ma peau, me démaquiller et nourrir mes pointes de cheveux. Je fabrique également mon propre baume à lèvres, hyper efficace et zéro déchet !

J’utilise également moins de maquillage et privilégie des produits de qualité, bio et naturels de préférence ! J’ai pour l’instant laissé tomber la conception maison de maquillage depuis que j’ai essayé de faire mon propre mascara. Le résultat était tellement catastrophique que j’ai décidé de faire une petite pause à ce niveau-là !

Une réduction de ma consommation

J’ai réalisé cette année que ma production de déchets ne concernait pas seulement la partie visible du contenu de mes poubelles. Elle concernait également la face cachée de l’iceberg, les déchets cachés que l’on produit lorsque j’achète un produit. J’y faisais référence dans ce précédent article. Un Français produit en moyenne 12 tonnes de déchets par an, dont seulement 500kg sont visibles. Déchets produits lors de l’extraction des ressources, de la production des produits, du transport, du stockage,…

Une tablette numérique produit autant d’émissions de CO2 pendant sa fabrication que pendant l’utilisation même de la tablette pendant 77 ans !

Réduire mes achats signifie aussi pour moi mieux acheter. Privilégier la qualité à la quantité, ce qui peut revenir parfois plus cher à l’achat. Mais néanmoins bien moins cher sur du long terme.

J’ai donc significativement réduit mes achats d’habits par exemple. J’ai désormais une garde-robe qui me convient, exclusivement composée d’habits et de chaussures que je porte au quotidien.

J’ai également décidé de ne plus multiplier les souvenirs que j’achetais systématiquement lors de mes voyages. Je n’ai plus l’utilité et n’ai plus envie de donner de la place à X objets de décoration. Je préfère désormais me suffire à de supers souvenirs ou alors à ramener avec moi un coquillage ramassé lors d’une super journée passée entre copines (true story). C’est un petit changement d’habitude qui sur le long terme aura son importance.

Et une réduction globale de mes déchets

Bien entendu, j’aurais d’ailleurs dû débuter par ce point-ci ! 2018, tu m’as donné l’opportunité de réduire mes déchets.

kit nomade zéro déchet

Avec la création d’un “kit nomade zéro déchet” fait maison.

Je me déplace désormais avec mon sac à dos et mon essentiel zéro déchet : ma gourde en inox, un mug multi-tâches (pour mettre les restes de repas quand je mange au restaurant, mon café/thé à emporter), un tote-bag, deux sacs en tissu pour mes courses en vrac ou mon sandwich à emporter. Et bien entendu, mes couverts réutilisables en bambou ! Ces derniers ont été utilisés de TRÈS nombreuses fois et ont toujours suscité beaucoup de curiosité.

J’ai également réfléchi à la réutilisation d’appareils. Mon chéri a par exemple récupéré un lave-vaisselle pour éviter que l’on s’en achète un nouveau (je déteste profondément faire la vaisselle. Vu que j’adore cuisiner, c’est pour moi un indispensable dans ma cuisine !). Et la réparation d’objets cassés ? Je suis allée à la Recyclerie pour demander à César de réparer mon grille-pain. Il n’a malheureusement rien pu faire pour lui (paix à son âme) mais j’ai essayé ! J’ai donc récupéré un ancien grille-pain inutilisé chez mes parents.

De magnifiques lectures et découvertes

… dont je vous ai déjà parlé, pour certaines plusieurs fois. Des découvertes qui m’ont permis de m’ouvrir encore davantage et de faire des expérimentations dans mon quotidien :

une fille qui lit

Pour tout ça, cher 2018, je te dis MERCI !

C’est la fin des résolutions ! J’enchaîne sur mes intentions de 2019 !

2019 : Simplifier, réduire

Et bien cher 2019, te voilà ! Je t’ai attendu ! J’espère que tu m’apporteras un peu plus de douceur et de sérénité que 2018. Dans tous les cas, je suis persuadée que tu me réserves de belles surprises et une montagne d’apprentissages !

J’aimerais d’ailleurs que tu me fasses avancer sur les points suivants :

Réduire encore davantage mes déchets

Ouf, mes lombrics arrivent ENFIN la semaine prochaine ! Depuis le temps que je les attendais ! Je vais enfin pouvoir donner à manger au lombricomposteur qui commençait à prendre la poussière dans ma cuisine !

Déjà une bonne chose de faite quand on sait que près d’⅓ de notre poubelle est organique.

J’aimerais également explorer de nouvelles options pour le vrac, notamment pour le vin et pour les huiles. Vous avez des suggestions d’endroits sur Paris où il serait possible d’acheter ces produits en vrac ?

Enfin, je n’ai pour l’instant pas trouvé d’alternative naturelle/zéro déchet qui fonctionne pour remplacer mon shampoing, ayant du psoriasis sur le cuir chevelu. J’espère 2019, que tu me trouveras une solution appropriée !

Petite parenthèse qui sera d’ailleurs peut-être utile pour certains d’entre vous : ne pas essayer de vous faire un masque capillaire à base de curcuma pour calmer les inflammations sous peine de teindre en jaune vif votre évier, douche et également vos cheveux ! Je l’ai appris à mes frais il y a quelques semaines… 🙁

Passer la seconde !

Avec mes découvertes des livres de Marie Cochard, je me découvre une envie folle de développer ma créativité derrière les fourneaux. En plus de devenir plus autonome au niveau de la nourriture et de moins consommer, faire mes conserves, mes bouillons maison, mes confitures,… me permettrait de réduire le gaspillage alimentaire ! Et d’augmenter ma satisfaction personnelle en réalisant mes propres produits. Bonjour kéfir maison, chips à base d’épluchures de pomme,…

Epurer

Mon attention cette année se focalisera en grande partie sur minimiser, épurer encore davantage mes possessions. Concentrer mes achats et ma consommation sur des choses qui me sont vraiment utiles, que j’utilise chaque jour et qui me rendent heureuse.

A toutes fins utiles, ce magnifique diagramme réalisé par Vincent Verzat me permettra de réfléchir avant de réaliser un achat inutile.

GIF slow the fuck down

Ralentir

Prendre le temps de faire les choses, de profiter, de faire plus avec moins, de gagner en simplicité. C’est mon moto de cette année.

Le fait de ralentir vient également donner du sens à l’impact que je veux avoir grâce à mon travail et dans mon entourage. Aussi, j’ai envie de partager mon temps et mes connaissances au service de choses positives.

une fille, bénévolat, benenova

Par exemple en faisant régulièrement des actions ponctuelles de bénévolat avec la plateforme Benenova. Pas d’engagement, des missions très courtes, cela m’a notamment permis de dédier 3 heures d’une matinée à l’association La Sauge pour travailler dans leur jardin d’agriculture urbaine près de Bobigny.

Je suis ressortie sereine, fatiguée (une bonne fatigue !) et contente d’avoir rencontrée de très chouettes personnes !

Je vois 2019 comme une année de partage et c’est pour cela que mon chéri et moi allons notamment organiser notre première “Tea Positive Party”. On rassemblera nos amis, connaissances autour de supers thés, cafés et gâteaux homemade pour échanger ensemble sur ce qui nous anime, nos inspirations, les outils que l’on connaît pour réduire notre empreinte écologique et augmenter notre impact sociétal ! Un beau programme et j’espère que ce petit rassemblement fera des petits !

2019, j’ai hâte ! Je retrousse mes manches et c’est parti ! C’est la fin des résolutions ! Je suis prête pour du positif, du concret et de la mise en action!

Et vous, quelles sont vos intentions pour l’année à venir ? Qu’avez-vous envie de changer dans votre quotidien ?

La Pachamama <3